Projets et subventions de recherche

Équité, diversité et inclusion dans les industries culturelles

Résumé

Ce projet s’intéresse à l’équité, la diversité et l’inclusion (ÉDI) dans les industries culturelles et précisément au rôle joué par les organismes culturels. Il tire sa pertinence d’une part sur la place de plus en plus importante qu’occupe l’ÉDI dans la société et la nécessité pour les décideur·euse·s public·que·s de s’aligner vers une approche plus cohérente et d’autre part, par le manque de recherches scientifiques ou professionnelles quant au rôle que doivent jouer les organismes culturels face à ces questions. La pertinence de ce projet de recherche est d’autant plus importante compte tenu de la force des industries culturelles au Canada. L’objectif général de cette recherche est de cerner le rôle des organismes culturels quant aux questions relatives à l’équité, la diversité et l’inclusion au sein des industries culturelles.
Une recension des écrits a permis de relever l’importance à la fois des individus et des décideur·euse·s public·que·s quant aux décisions relatives à l’ÉDI dans les industries culturelles (Eikhof, 2017). Or, le rôle des organismes culturels n’a pas été étudié, mais ceux-ci sont reconnus comme des joueurs importants dans le façonnement des décisions pour les industries culturelles (Acosta, 2016). Afin de comprendre cette dynamique et cerner correctement le rôle des organismes culturels quant aux questions relatives à l’ÉDI dans les industries culturelles, nous utiliserons la théorie de la structuration de Giddens (1984). Ce modèle est constitué de 3 niveaux (les pratiques des individus, les modalités, le structurel) que nous présenterons par les artistes, les organismes culturels et le politique (incarné par les décideur·euse·s public·que·s). Afin de saisir comment ces différents niveaux arrivent à arrimer leurs pratiques et leurs perceptions, nous utiliserons le cadre théorique de la justification de Boltanski et Thévenot (1991). L’arrimage de ces deux cadres théoriques est une avenue intéressante pour les recherches en gestion.
La collecte des données pour ce projet a eu lieu de janvier à juin 2021 par l’entremise d’entrevues semi-structurées avec des artistes professionnel·le·s et des travailleur·euse·s d’organismes culturels. Les entrevues ont eu lieu principalement dans les villes de Gatineau, Ottawa, Montréal, Toronto et Vancouver. Un total de 65 entrevues d’environ une heure ont été menées.

Équipe de recherche

Professeur·e·s


Julie Bérubé

Professeure agrégée UQO

Vivek Venkatesh

Professeur titulaire Concordia

Jacques-Bernard Gauthier

Professeur agrégé UQO

Auxiliaires de recherche et étudiant·e·s


Maud Loranger

Étudiante MBA avec mémoire, UQO

Léah Snider

Candidate au doctorat en éducation artistique, Université Concordia

Imane Belghiti

Étudiante MBA, UQO

Julien Doris

Étudiant doctorat en administration publique, Université d’Ottawa